Mis en avant

L’été des enfants à Forcalquier – le mental : Atelier à contre sens

🔸 Autour des 7 sens…

C’est une première pour l’atelier autour du mental. A travers 5 animations ludiques, le but est de te priver d’un de tes sens pour comprendre la complexité de tes sensations. On provoque une première fois ton ouïe en te privant de la vue, on teste tes capteurs sensoriels au bout de tes doigts avec notre boîte mystère, on te perd à travers une course d’orientation bien spéciale…

C’est aussi l’activité la plus accessible. Chacun teste à sa manière. L’activité s’ouvre à tous les âges et toutes les formes mentales et physiques.

C’est aussi, bien évidemment, un outil de sensibilisation incroyable. Quoi de mieux que de se mettre à la place de l’autre, l’autre qui n’a pas les mêmes capacités motrices ou mentales que nous, pour le comprendre. Autant pour les enfants que pour les adultes, cette activité transpire la bienveillance, permet de mieux s’adapter au monde et aux personnalités différentes qui le compose.  

Les 7 sens, c’est un projet universel non discriminant. C’est l’occasion de se rencontrer à travers des activités parents/enfants accessibles et un guide sensé et gratuit. Des animations gratuites, des accompagnateurs formés, et des rencontres inoubliables : le projet des 7 sens évolue doucement.

Quelques soit le sujet, contactez-nous. Imaginons-nous, créons ensemble !

Mis en avant

On parle de nous sur Café Vert Podcast !

Découvrez nos valeurs à travers une discussion entre amis, autour d’un bon café. Au programme : tourisme durable, aménagement de l’industrie touristique post-covid et réflexions autour de la valorisation patrimoniale des zones rurales.

L’écotourisme est défini par l’OMT comme une forme de voyage responsable visant à préserver la biodiversité et les ressources culturelles d’une zone naturelle. En dehors de l’ aspect éducatif, cette forme de tourisme met en valeur un patrimoine ordinaire tangible et intangible diffus dans nos belles régions françaises. Mis en lumière par des circonstances exceptionnelles, il n’est pourtant pas nouveau puisqu’il naît à l’époque gréco-romaine. Les villégiatures étaient prisées par l’ensemble du monde politique, qui préférait sortir des grands pôles urbains afin de prendre du recul sur les décisions concernant la cité.

Aujourd’hui, dans un monde de plus en plus digitalisé, cette envie de se mettre au vert ressurgît. L’expérience et l’authenticité des activités en zone rurale deviennent des atouts pour se différencier dans une offre touristique mature. Les acteurs du loisirs, sport, de la culture et du tourisme l’ont bien compris. Ces derniers se rassemblent aujourd’hui pour créer une offre différente, qualitative et sensée.

Le tourisme ou les excursions en milieu rural, parfois assimilé au Slow-tourisme (ralentissement général de manière à savourer, mieux profiter de l’instant), présente divers avantages et s’inscrivent dans une démarche tournée vers l’avenir pour différentes raisons.

L’aspect éducatif y est bien sûr primordial : apprendre à s’occuper, apprendre à vivre sans moyens de transports en communs. L’apprentissage de l’utilisation de la terre, mise en avant par des activités autour de l’œnologie et de l’agriculture répand une vision plus douce de l’agriculture et peut donner envie de réinvestir des villages parfois isolés.

Le manger local y est mis à l’honneur ! Faire du tourisme rural, c’est aussi en soutenir les acteurs. Les artisans et agriculteurs qui ouvrent leur porte aux touristes, brisent les intermédiaires (chaînes de distribution) et ainsi proposent une solution directe pour une meilleur redistribution des ressources.

Le touriste de demain, devient un hôte, un visiteur. Il ne veut plus s’inscrire dans une industrie de masse aseptisée. Les activités qui composent le tourisme rural sont uniques, tout comme ses habitants. Selon le territoire et ses aménités, l’expérience est toujours différente et personnalisée. Chacun y est accueilli selon sa forme physique et mentale.

L’écotourisme, dans sa globalité évolue actuellement grâce à la mobilisation des acteurs publics et privés des territoires, mais aussi grâce à l’envie des touristes de retrouver un sens à leurs voyages. C’est aussi s’inscrire dans une dynamique soutenable et sensée. Découvrez plus en détail toutes nos idées, nos ambitions et nos valeurs dans le Podcast #9 Café Vert sur votre plateforme préférée.


Découvrez Mane !

Le guide des 7 sens audio, c’est mettre ses écouteurs et se laisser emmener dans un nouvel endroit. Découvrez l’histoire locale, les bruits des alentours, les voix du quotidien, le son des cigales. Vous pouvez écouter les guides audios sur place ou sans bouger de chez vous. Nous vous racontons les petites et la grande histoire des petits villages français.

Découvrez la vieille ville de Mane, un charmant petit village des Alpes-de-Haute-Provence (04300), au cours d’un circuit d’environ 30mn. Les calades, les façades et l’histoire de la petite cité n’auront plus aucun secret pour vous.

L’été des enfants à Forcalquier – Le mouvement : la chasse au trésor du patrimoine

Cet atelier vous propose une enquête à travers l’histoire de Forcalquier. Découvrez les lieux emblématiques, les surnoms coquets des éléments d’architecture, les légendes et les habitants grâce à notre chasse au trésor du patrimoine. Nous avons créé une carte spécialement pour l’occasion. Cette dernière est adaptée à tout les âges.

La chasse au trésor est la seule activité de l’été des enfants où les enfants ne sont pas encadrés. Les parents ont donc dû chausser leurs meilleurs équipements pour aider les jeunes à gagner la course. Récompenses à la clef !

Héloïse vous accueillait le 30 juillet, toute la journée, devant le parvis de l’office de tourisme de Forcalquier. A vos marques….. prêt ?

L’été des enfants à Forcalquier – La vue : l’atelier Animette

Les enfants ont été invités à découvrir le principe de l’image animée à travers la pratique du STOP MOTION. A l’aide du formidable et mystérieux outil qu’est le praxinoscope, les petits participants ont pu découvrir l’illusion du mouvement. Vous vous souvenez comment on débuté les films d’animation ? Eh oui c’est la belle histoire des débuts de Walt Disney ! En effet, ce sont plusieurs images qui défilent très rapidement. Chaque enfant a donc contribué à la création d’un film en dessinant une image durant l’atelier. Ils les ont réunis en fin d’atelier dans le praxinoscope pour former leur propre dessin animé qui est actuellement visible sur le site et le canal vidéo de l’association qui « remue tes méninges autour des images ».

Un grand merci à l’association Petit Chaudron Grandes Oreilles, particulièrement à Eplhege, pour cette activité passionnante autour du sens de la vue.

L’été des enfants à Forcalquier – L’ouïe : atelier musique récup

Autour des 7 sens… Le sens de l’ouïe est mis à l’honneur à l’occasion d’une après-midi bricolage, organisée à Forcalquier. L’objectif ? Créer des instruments de musique grâce à des matériaux de récupération. Eh oui, il suffit de rassembler quelques vieilles pailles, des pots de yaourt, des ballons dégonflés et toutes ses idées créatives pour monter un orchestre. Alors plus d’excuses ! Instruments à vent, à cordes ou percussions, tout est possible. Pour les plus courageux, il est même possible de combiner plusieurs instruments. Par exemple, certains petits participants ont réussi à créer une guitare-tam (raccourci de guitare et tamtam, vous aurez compris), qu’ils ont ensuite décoré de plumes, de paillettes, et de tout ce nous avions sous la main. Petits gravier, carreaux fêlés, pomme de pain… la nature est généreuse !

Laissez l’imagination s’éparpiller !

 Un grand merci à Héloïse, qui à l’air très heureuse sur la photo ci-dessus, d’avoir participé à la réussite de cette belle journée !

L’été des enfants à Forcalquier – L’odorat : atelier apprenti parfumeur

🔸 Autour des 7 sens … retour en image sur l’atelier dédié à l’odorat au sein de l’Université Européenne Senteurs Saveurs à Forcalquier. Des notes de tête, aux notes de fond en passant par la note de cœur, nous avons découvert comment se créer les parfums. Avec quoi, comment, par qui, pourquoi : vous saviez que le mot parfum vient étymologiquement de « par la fumée » ? Probablement suite aux usages traditionnels et anciens de fumigations sacréesmédicinales ou rituelles (par exemple d’encens ou de différentes substances végétales). Ce n’est en fait que bien plus tard que le parfum s’impose dans notre quotidien par coquetterie.

Quoi qu’il en soit, Forcalquier, terre de senteurs et de saveurs est l’endroit idéale pour ouvrir ses narines au grand air. En plein cœur du Lubéron, on y trouve tout ce dont on a besoin. Les enfants ont donc pu reconnaître la lavande, l’anis, le thym, le fenouil… avec plus ou moins de difficultés et créer un parfum à leur goût. La touche finale était de le nommer. Trésor d’étoiles, Eau de Provence, Lavande n°5… tous étaient commercialisables, si si !

L’été des enfants à Forcalquier – le toucher : Atelier poterie

🔸 Autour des 7 sens… Le sens du toucher est mis à l’honneur à l’occasion d’une activité poterie sur le organisée à Forcalquier. Tout à commencer avec une proposition d’aneth : le thème de la Citadelle de Forcalquier. Nous avons travaillé avec de l’argile, qu’on trouve en abondance sur le territoire. C’est une terre molle mais qui sèche vite. La citadelle a une architecture plutôt particulière, alors pour former son argile au plus proche de la réalité, c’est toute une histoire. Il faut même parfois s’y prendre à plusieurs fois.

On a fait ce qu’on a pu, et puis on est vite passer à la réalisation de chats, de cœurs, de dinosaures et pour certain de la réplique parfaite de Posséidon, et c’était tout aussi marrant ! Un grand merci à l’atelier d’Aneth pour cette belle après-midi artistique au cœur des jardins du Couvent des Cordeliers. Pour ceux qui ont aimé l’atelier : Aneth organise des ateliers hebdomadaires à destination de tout les âges.

Retrouvez Aneth sur le lien suivant : http://clottesaneth.over-blog.com/

L’été des enfants à Forcalquier – Le gout : Atelier apprenti boulanger

🔸Autour des 7 sens… faites place au goût avec un atelier apprenti boulanger ! Une très belle matinée. Quoi de mieux que cuisiner soi même pour comprendre ce que l’on mange et quel goûts on perçoit ? C’était l’objectif de cet atelier boulanger, où chaque enfant a pu former sa brioche et son pain. En bonus, des herbes et épices typiques étaient de mise, et bien que les pépites de chocolat ont eu un grand succès, les enfants ont pu découvrir les arômes du territoire.

🎉 Un grand merci à Lo Pichotòme de nous avoir accueilli, surtout en dernière minute, sur sa belle terrasse.

Mes vœux en retard…

Le temps ne se perd jamais. Quelque fois il nous paraît filer, et quelques fois il s’éternise. L’année passée a été forte en rebondissements et en apprentissages. Entre rééquilibrage des priorités et des budgets, entre travail acharné et ennui chronique, j’ai envie de croire qu’en 2021, le monde tournera mieux. Et mieux dans mon esprit, n’est pas synonyme de plus vite. Bien au contraire !

Derrière nos écrans aseptisés et désinfectés, les petits enfants que nous sommes crient leur envie de sortir jouer. Les petits bouts de chou se moquent bien du temps qui file. Le calendrier grégorien et les changements de décennie leurs importent en réalité très peu. Tout ce que nous voulons, c’est ralentir la cadence pour mieux profiter du moment présent. Selon la philosophie bouddhiste tibétaine, le moment présent constitue le bonheur temporaire, en plus de participer à la construction d’un bonheur ultime et permanent.

Difficile d’appliquer les paroles du Dalaï-lama à notre vie quotidienne me diriez-vous… mais pas impossible ! Mon monde que je nous souhaite pour demain invente au lieu de reproduire. Il se concentre sur le moment présent par l’usage des cinq sens, il veut ressentir, éprouver. Il fait le tri entre le flux incessant de bonnes et de mauvaises nouvelles. Il n’a pas peur de l’avenir parce qu’il sait désormais ce qui est important : le partage et les joies de l’instant présent. Reste à réfléchir de manière sensée et positive à comment satisfaire l’enfant en nous, tout en prenant les bonnes décisions pour ceux de demain ?

Pendant les quelques instants calmes qu’il nous reste en ce début d’année, réfléchissons, débattons, associons nos idées, créons ensemble. Comme l’écrit le fabuleux Daniel Tanuro : « Il est trop tard pour être pessimiste ».